Micro-entreprise

Micro-entreprise, les quelques points importants à connaitre.

Le terme micro-entreprise définit un statut. Ce statut a ses avantages et ses inconvénients et oui rien n’est parfait.

L’avantage par rapport à une entreprise conventionnelle comme une EURL, SA, SARL etc, c’est que s’il n’y a pas de chiffre d’affaires, vous n’aurez rien à régler au RSI, URSSAF etc.
Le désavantage de ce statut de micro-entrepreneur c’est qu’il pénalise les professionnels. En effet, le professionnel cherche à récupérer la TVA et comme le micro-entrepreneur en est exonéré, l’entreprise ne peut pas la récupérer.

Si vous ne savez pas ce que c’est cette histoire de TVA, l’explication se trouve ci-dessous.

Vous avez sûrement déjà entendu parler du prix hors taxe « HT », généralement on sait ce que cela veut dire. C’est le prix « TTC » auquel on retire la TVA, le prix est donc « HT ».
Peut-être, vous vous posez la question, « comment les professionnels récupèrent la TVA puisqu’ils achètent HT ». Pour bien comprendre il faut séparer l’auto ou micro-entrepreneur des autres professionnels.

Imaginons que M.Dupont entrepreneur conventionnel achète un outil à 100 €. Il devra récupérer la TVA de 20€ pour obtenir l’outil à 80€ prix HT. Pour récupérer cette TVA, il doit vendre un produit ou un service. Supposons que notre M.Dupont vend un service à 100€. Sur ces 100€ il devrait normalement verser 20€ de TVA à l’État. Mais puisqu’il doit récupérer une TVA d’un montant de 20€ de l’achat précédent, il n’a plus à verser ces 20€ de TVA à l’état. Il a donc après cette opération récupéré la TVA et réalisé un achat HT de 80€ pour son outil.

Dans ce même cas de figure, si ce professionnel fait appel à un micro-entrepreneur, il ne pourra pas récupérer la TVA, il devra verser 20€ à l’état sur les 100€ de sa vente.

En conclusion, si vous souhaitez travailler avec des professionnels, soyez attentif au fait qu’ils ne récupèrent pas la TVA.

Si vous souhaitez en savoir plus sur micro entreprise ce blog est fait pour cela.